Abbaye de Gembloux

Triple Lager

Une bière unique en son genre. Une Triple Lager au goût malté complexe et aux arômes floraux, avec une touche de miel.

Une recette héritée de la tradition estudiantine de Gembloux

La bière de l'Abbaye de Gembloux est fermentée par une levure aux profils délicats sublimant les arômes maltés et houblonnés et conférant une finale désaltérante et digeste.

Triple Lager  - 8 % Alc. - 33 cl, 75 cl , magnum 150 cl  & fût 20 L

Odoo • Texte et Image

Magnum 2021

Depuis la plus tendre enfance, Morgane est convaincue que l’on peut rendre le monde plus beau en y ajoutant de la couleur. Morgane est une enfant africaine, une adolescente belge et étudiante parisienne. Un trio gagnant qui donne naissance à une jeune styliste aux multiples inspirations. Touche-à-tout dans l’âme, curieuse et toujours enthousiaste à l’idée de participer à de nouveau challenge. 

Aujourd’hui à Bruxelles, elle a accepté le challenge de designer le premier magnum d'Abbaye de Gembloux. 

Le lien évident avec le vitrail renforce l’appartenance de ce breuvage à son abbaye. Le dessin est un mélange ludique et mystique car y est caché un numéro et le nom de l’abbé, faisant alors directement lien au vitrail s’y référant. L'interprétation du nouveau vitrail est laissée au consommateur et à son imagination. 

www.feliae.com



 

Odoo • Image et Texte

En l'an de grâce 1980, sous les conseils de joyeux cénobites du dieu Bacchus et du roi Gambrinus, de valeureux étudiants de l'illustre Faculté de Gembloux décidèrent de créer une bière en l'honneur de l’abbaye dans un but ultime : faire goûter au moine Sigebert, pieu parmi les pieux, les voluptés de Gembloux.

La bière était moelleuse, agréable au palais et coulait comme une source naturelle de nectar. Mais rien n'y fit, le moine resta cloîtré dans ses vœux.

Les étudiants refusèrent de jeter la recette et l'érigèrent même en véritable institution. Un outil de fraternité pour tisser des liens entre chaque génération. Une fierté pour faire rayonner leur alma mater.

Et chaque année, ils ne manquent pas de rappeler à ce sage de Sigebert à quel point il eut tort en proférant cette boutade : 

L'Abbaye ne fait pas le moine !